.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Finance          
..................................................................   Articles      


Notes de Lecture

Articles

Economie - Finance


..................................................................



 



« I / Pourquoi la bourse baisse ?»

 

C’est une question récurrente que l’on entend dans nombre de conversations. Les gens ne comprennent pas les raisons qui expliquent la sévère correction des marchés (pas plus d’ailleurs que la hausse qui l’avait précédée, mais elle n’était pas douloureuse), compte tenu d’une situation économique actuelle qui certes n’est pas florissante, mais à priori pas plus dégradée qu’il y a quelques mois.

Cet article n’a pas pour ambition d’expliquer de docte manière les nombreuses techniques d’évaluation des valeurs comptables et boursières des entreprises, mais de présenter de façon simple le pourquoi de telles fluctuations à des investisseurs soucieux de comprendre mais qui ignorent tout ou presque de la gestion financière et de la finance. Que les spécialistes nous pardonnent pour les nombreux raccourcis et omissions.

Nous évoquerons trois raisons. L’existence des cycles économiques en premier, l’impact sur les cours de bourse de la dégradation des perspectives économiques et financières ensuite, et enfin les phénomènes d’accélération de la baisse et de panique.
 



 
   

 

LES CYCLES ECONOMIQUES ET LE PERPETUEL RECOMMENCEMENT

Leur périodicité n’est pas figée, et ils ont été plus ou moins repérés au cours des périodes. Les « trente glorieuses » en France (1945 – 1974) ont fait croire qu’ils avaient disparu du fait d’une période de croissance exceptionnellement longue, mais il n’en est rien et ils sont réapparus depuis.

D’une manière générale, les économistes distinguent 3 types de cycles.

Le cycle de kitchin est le plus court, avec une périodicité d’environ 40 mois. Il semble résulter de phénomènes d’accélération puis de décélération de l’activité, probablement dus à des désajustements entre l’offre et la demande, d’où des variations importantes des carnets de commandes et des stocks.

Le cycle de Juglar suit une périodicité comprise entre 6 et 10 ans. Il touche toute l’économie d’un pays, a une amplitude importante entre les niveaux d’activité du haut et du bas de cycle, et un impact social fort lors de la dépression (faillites d’entreprises, licenciements).
Enfin, les cycles de Kondratieff portent sur une très longue période, de l’ordre de 50 à 60 ans, et donnent lieu à de nombreuses discussions, voire controverses. Ces cycles sont divisés en quatre saisons, printemps et été en croissance, automne plat, et hiver en chute, c’est la phase de récession. Nous serions dans cette dernière saison depuis l’an 2000, et à priori pour 15 à 20 ans.

Ces cycles touchent l’activité économique. Mais la bourse est généralement en avance par rapport à ces fluctuations, décalage de temps que l’on estime entre 6 et 12 mois.

On relèvera que pour la France, le plus haut boursier du CAC 40 a été atteint en septembre 2000 (6.840 points) et le plus bas suivant en mars 2003 (2.400 points). L’écart de cours entre ces deux dates se chiffre à 4.440 points, soit une baisse de 64,9 %. Aujourd’hui, soit 7 ans plus tard (ou un cycle de juglar plus loin), alors que le phénomène semble se répéter, le plus haut a été réalisé en juin 2007 (6.168 points), et pour l’instant, le plus bas en janvier 2008 (4.505 points), soit un écart de 1.663 points (-26,97 %).

Irons-nous plus bas ? C’est possible, en particulier si les Etats-Unis s’enfoncent dans la récession et entraînent dans leur sillage les autres économies occidentales.

 

Retour au Sommaire Articles


 

Contact - Avertissement - Conditions d'utilisation du site - Mentions légales - Déclaration CNL n.1259407 - Copyright © Boursovision.com - Tous droits réservés.....