.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Finance          
..................................................................   Articles      


Notes de Lecture

Articles

Economie - Finance


..................................................................



 



« Les systèmes de trading dans Visual Chart »

III- Rentabilité d'un système de trading

 

Vous avez conçu votre système de trading. Vous avez vérifié sur un graphique qu’il fonctionne conformément aux règles que vous aviez définies.
Maintenant, il vous faut analyser sa rentabilité.

Et cela revient à répondre à trois questions principales :

  1. Quelle rentabilité puis-je espérer de ce système ?
  2. A quelle perte maximale dois je m’attendre à être confronté un jour ou l’autre ?
  3. Quel est le capital minimum nécessaire pour utiliser ce système ?
 



 
   

Dans Visual Chart, toutes les données relatives à un système de trading sont regroupées dans le Rapport de Synthèse (Menu Systèmes, puis Statistiques).

Par défaut, les informations sont livrées en points et en pourcentage.
Pour transformer les points en euros, il suffit de donner une valeur aux points, comme indiqué dans le premier article « Systèmes de trading ».
Ce rapport comprend plusieurs onglets, présentant les informations par thème :

  1. L’analyse financière du système,
  2. L’analyse des temps,
  3. L’analyse des risques,
  4. Les données principales du système,
  5. La liste détaillée des opérations, selon différentes unités de temps.

Les données dont nous avons besoin pour étudier la rentabilité du système se trouvent dans le premier onglet, Informations générales (financières), en points.

.......................................................................................................................................................................................................................................
A / QUEL GAIN ESPERER ?
.......................................................................................................................................................................................................................................

A titre d’exemple, nous analyserons les résultats du système Croisement CCI – Moyenne Exponentielle (Crosscciavgexp) appliqué à l’Eurostoxx en continu (ES), en barres de 5 minutes et pour un seul contrat, et afficherons le graphique correspondant du 1er janvier au 31 décembre 2006.

 

DJ EURO STOXX 50 FUTURE CONTINUOUS
Intraday (5 Minutes) Système: CROSSCCIVGEXP


.

 

La première ligne affiche le gain total (883 points). Il s’agit du gain net total, en points, c’est à dire le cumul des opérations gagnantes moins le cumul des opérations perdantes.
Mais attention : ce résultat concerne la période affichée sur le graphe. Si cette période est de 9 mois, le gain total correspond à ces 9 mois. C’est pourquoi, mieux que le gain total, il faut prendre en dessous le Gain Annuel (qui est une extrapolation, soit 890,762 points ou 8.907 € en remplaçant les points par des euros), ou directement afficher le système sur un an, comme nous l’avons fait ici.

Evidemment, si le résultat est une perte, il faut repartir de zéro et remettre en cause les principes de base du système.

Visual Chart donne un grand nombre d’informations qui peuvent être intéressantes pour qui veut approfondir certains aspects de la rentabilité du système. En voici l’explication des principales.

Le rapport indique la répartition du gain net total entre les gains sur les ventes à découvert (short trade, 172 points) et les gains sur les opérations classiques d’achat – revente (long trade, 711 points). Le ratio entre ces deux nombres correspond à l’Indice à Long et à Court Terme (4,134).
Cet indice, s’il est trop élevé, peut révéler un déséquilibre du système, qui marcherait mieux à la hausse qu’à la baisse. Mais ici, il faut tenir compte du fait que d’une part il y a toujours un biais haussier sur les marchés, et que d’autre part l’Eurostoxx a été particulièrement haussier pendant la plus grande partie de l’année 2006, passant en gros de 3.400 à 4.200 points.

La synthèse précise aussi le cumul des opérations gagnantes (3.367 points) et le cumul des opérations perdantes (2.484 points). Le rapport entre ces deux montants correspond au Profit Factor (1,355).
Bien sûr, on peut penser que plus ce ratio est élevé et meilleur est le système. Cependant, il n’en est rien, et il est préférable de ne pas trop se focaliser sur ce nombre. La raison principale en est que l’on peut avoir un système avec un Profit Factor élevé, mais en même temps un risque de pertes importantes, c’est à dire une Maximum Intraday Drawdown (MIDD) conséquente, car ces données n’ont rien à voir entre elles, comme nous le verrons plus loin.

De même, on connait le nombre de barres analysées (39.408 barres de 5 minutes). Pour tester un système, il faut l’étudier sur un marché avec des phases de hausse, de baisse et de trading range. Ce qui implique plusieurs années et quelques dizaines de milliers de barres.

 

Page suivante 1 de 3

Retour au Sommaire Articles

     
 

Contact - Avertissement - Conditions d'utilisation du site - Mentions légales - Déclaration CNL n.1259407 - Copyright © Boursovision.com - Tous droits réservés.....